Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Contact

  • : Syndicat FO CH Hénin Beaumont
  • : INFORMATION SYNDICALE REVENDICATIONS DU SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU CENTRE HOSPITALIER D'HENIN BEAUMONT
  • Contact

Adhésion en ligne

 carte

L'HOPITAL CHHB EN DIRECT !...

  

15 mai 2014 1

Medecins Hospitaliers FO

 SNMH FO

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 17:15






Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 19:03
Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 07:52


Partager cet article
Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 20:14


Partager cet article
Repost0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 13:32
 
Partager cet article
Repost0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 18:08
UN MUR À FAIRE CÉDER

Gouvernement et patronat ne bougent pas, malgré la mobilisation exceptionnelle des salariés.
Les grèves qui se multiplient montrent que l’injustice sociale est telle que le poids du chômage ne réduit pas la volonté des travailleurs de faire jouer à plein le rapport des forces.
Les huit organisations syndicales nationales ont décidé, le 30 mars, de s’entendre, dans l’unité d’action, «pour faire du 1er Mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat». En fonction des réponses, elles débattront des nouvelles initiatives qu’elles seraient amenées à prendre, comme des mobilisations un samedi, des manifestations, une grève interprofessionnelle

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 11:25
Communiqué commun des organisations syndicales- CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA L’augmentation du nombre de chômeurs, la baisse significative de la consommation, l’incertitude grandissante sur l’activité des entreprises témoignent de la gravité de la crise qui frappe un nombre croissant de salariés sans que nul ne puisse aujourd’hui en prédire la durée. Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’insuffisant est un début de remise en cause du système actuel. Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009. Gouvernement et patronat doivent rapidement mettre en œuvre les mesures déjà prises et engager les négociations et les concertations pour répondre à l’ensemble des revendications. C’est pourquoi, dans la suite des journées du 29 janvier et du 19 mars et dans ce contexte exceptionnel, les organisations syndicales s’entendent pour faire du 1er Mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat. Elles appellent leurs organisations locales à rechercher les modalités appropriées pour réussir cette journée de revendication syndicale en tenant compte des situations locales. Pour préparer le 1er Mai, elles conviennent de faire du mois d’avril un mois de mobilisations ponctué d’initiatives visant à soutenir les actions engagées et à organiser les solidarités. En fonction des réponses du gouvernement et du patronat, les organisations syndicales débattront lors de leur prochaine rencontre des nouvelles initiatives (grève interprofessionnelle, manifestations, mobilisations un samedi…) Une prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 27 avril. Paris, le 30 mars 2009
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 09:51

Suites du 19 mars
POUR FO, UNE «GRÈVE FRANCHE» S’IMPOSE DANS LE PUBLIC ET LE PRIVÉ


 A l’occasion de l’intersyndicale qui doit décider aujourd’hui des prolongements de la mobilisation, FO propose d’appeler tous des salariés à cesser le travail pendant 24 heures pour contraindre gouvernement et patronat à répondre aux revendications.


Les suites du 19 mars seront ce lundi au centre d’une nouvelle réunion intersyndicale. Les huit organisations de salariés – (FO, CFDT, CFTC, CGC, CGT, FSU, et UNSA et Solidaires (dont Sud) – vont tenter de trouver le meilleur moyens de prolonger la mobilisation sur le pouvoir d’achat et l’emploi qui a marqué le pays il y a dix jours. Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a indiqué vendredi que la confédération proposerait aux autres syndicats une journée de «grève franche» afin contraindre gouvernement et patronat à négocier, notamment sur les salaires.

«Nous allons proposer aux sept autres organisations syndicales une grève interprofessionnelle de 24 heures à une date à définir pour faire comprendre au gouvernement et au MEDEF qu'il faut ouvrir rapidement des négociations sur nos revendications» a-t-il précisé, à l'issue du Comité confédéral national de son organisation (CCN), qui s’est réuni la semaine dernière à Metz (Moselle). «Nous considérons une telle "grève franche" nécessaire, dans toutes les branches d'activité, dans le public et dans le privé, pour que les salariés expriment, une nouvelle fois, avec la plus grande force leur besoin de justice sociale», a expliqué le leader de FO.

La confédération, a encore précisé Jean-Claude Mailly, revendique notamment une augmentation de 15% du salaire minimum et un gel de tous les licenciements «le temps de la crise». Une lettre sera adressée en ce sens au Premier ministre, François Fillon, ainsi qu’à la présidente du MEDEF, Laurence Parisot, pour leur «demander l'ouverture rapide de négociations» sur l’ensemble des revendications.

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 08:17

EXIGER UNE REPONSE FACE A L’INJUSTICE SOCIALE

 

 Cette deuxième journée de mobilisation à LENS et de grève dépasse celle de la précédente journée du 29 janvier.

 

Les salariés du public et du privé ont massivement répondu à l’appel lancé par les organisations syndicales.

Ils ont démontré leur détermination face au gouvernement et au patronat afin que soient prises en compte leurs revendications sur  l’augmentation des salaires, l’arrêt des suppressions d’emploi et  la défense des services publics...

 

 

 

 

FORCE OUVRIERE continue à soutenir les initiatives, mobilisations et actions en cours, et invite les Agents Hospitaliers à se réunir en assemblées générales et distribution de tracts devant les grilles de leur Etablissement, afin de construire les conditions d’un renforcement du rapport de force, y compris en posant la question de l’élargissement de la mobilisation par la grève reconductible.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 21:42
Partager cet article
Repost0