Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation Contact

  • : Syndicat FO CH Hénin Beaumont
  • : INFORMATION SYNDICALE REVENDICATIONS DU SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU CENTRE HOSPITALIER D'HENIN BEAUMONT
  • Contact

Adhésion en ligne

 carte

L'HOPITAL CHHB EN DIRECT !...

  

15 mai 2014 1

Archives

Medecins Hospitaliers FO

 SNMH FO

20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 18:48

 

A l'occasion de sa réunion du 19 avril 2010, le Bureau Confédéral de Force Ouvrière a décidé de signer l'accord national interprofessionnel du 26 mars 2010 sur le harcèlement et la violence au travail.

 

Pour Force Ouvrière cet accord, après celui de 2008 sur le stress, marque une nouvelle étape pour la prise en compte des risques psychosociaux dans le cadre du contrat collectif de travail.

 

L'accord met en place une démarche de prévention contre le harcèlement et la violence au travail et complète la démarche engagée avec l'accord sur le stress, en vue de lutter contre les risques psychosociaux en milieu professionnel.

 

Force Ouvrière a revendiqué et obtenu pour que soit reconnu dans l’accord un lien avec des situations d'organisation et d'environnement de travail pouvant être à l'origine de harcèlement et de violence.

 

Force Ouvrière trouve également satisfaite sa revendication d'un renvoi aux branches professionnelles pour négocier avec les organisations syndicales la concrétisation de l'accord interprofessionnel dans trois domaines:

 

– Formation des managers des entreprises;

 

– Mise en place des mesures préventives en cas de réorganisation, restructuration ou changement de périmètre de l'entreprise;

 

– Prise en compte de l'accord dans les TPE/PME.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Le groupe Force Ouvrière veut être de ceux qui auront enfin mis un terme au tabou qui tendait à se banaliser, alors qu'il condamne à une souffrance intense beaucoup trop de travailleurs des
secteurs public et privé, à commencer par un nombre significatif de représentants des syndicats et du personnel.

Ceci afin de prévenir, voire de réprimer, des agissements inacceptables, qui peuvent déboucher finalement sur l'éviction de salariés ou sur la privation illégale de fonctions, y compris dans la
Fonction publique.


Répondre